Course en raquette avec 2 nuits en abri de neige

Quelle semaine, j’en ai presque oublié de mentionner la course en raquette de fin février que j’ai guidé avec mon collègue Peter de l’ACMG en Kananaskis! Le 1er jour nous a permis de rencontrer les étudiants en ingénierie de l’Ecole Schulich de l’Université de Calgary et de les mettre au courant afin qu’ils soient prêt pour cette course d’hiver ainsi que pour remplir encore quelques formulaires. En fin de matinée, nous nous sommes rassemblés au Centre des activités à l’extérieur pour donner à chacun sacs à dos, matelas, réchaud, carburant, casseroles, pelles à neige, raquettes à neige etc.. pour la nourriture, chaque étudiant a dû se mettre d’accord avec son/sa partenaire d’abri de neige. Le 1er activité de développement de l’esprit d’équipe! 🙂

Le lendemain matin, nous avons mis 10 sacs à dos, raquettes et passagers plus quelques choses en plus dans un bus et Peter, notre guide principal et chauffeur, nous a conduit en toute sécurité pour Kananaskis. Les jours précédents, cette région a vu des températures dans les -23oC mais le matin de notre arrivée, nous offrit un généreux -11oC avec un soleil qui brillait dans un ciel sans nuage! Après que Peter nous aie informé de comment mettre les raquettes, nous sommes partis pour une petite marche jusqu’à l’endroit choisis pour y faire notre camp.

Là les équipes ont commencé à creuser et empiler la neige en un gros tas jusquà ce qu’il ait atteint une taille raisonable pour que 2 – parfois 3 – personnes puissent y avoir assez de place pour dormir et s’y asseoir. Pendant que la neige s’affermissait, nous avons préparé notre endroit pour faire la cuisine et organisé les réchauds ou marché dans les alentours et admiré la vue magnifique avant de retourner à nos piles de neige pour y crueuser une porte et notre « chambre à coucher ». Tout ceci a pris environ 3 heures donc un processus qui n’est pas si rapide que cela surtout si quelqu’un en avait besoin pour une urgence. Ce soir-là, nos 5 réchauds ont démarré sans problème et nous avons d’abord passé notre temps à fondre de la neige pour boire puis chaque équipe a tenté de cuire ce qu’elles avaient planifié pour le repas du soir. Catherine et moi avons préparé ce délicieux plat de pâte composé de poivrons rouge, onion, champignons rôtis avec une sauce tomate.. j’en rêve encore! Nous avons encore fondu de la neige pour des boissons chaudes et pour faire la vaisselle puis sommes allés au lit.

Notre 1er matin était plutôt tranquille vu que les étudiants sont sortis de leurs abris de neige entre 9h et 11h. Il faisait un temps magnifique et après que chacun ait eu son petit-déjeuner – brunch pour certains – tous ont mis leurs raquettes aux pieds et nous sommes partis pour une randonnée. Dès que nous sommes sortis des arbres et arrivés sur la crête, des rafales de vent nous ont frappés en pleine face.. heureusement cela n’était pas constant mais cela nous a rappelé que nous étions bien au milieu de l’hiver et avions besoin d’être couvert de la tête aux pieds. Tout le monde était en admiration de la vue sur les montagnes environnantes alors que nous marchions avec nos raquettes le long de cette crête bien large.. c’était en effet une journée magnifique parfaites pour prendre des photos! Nous avons aussi pris quelques pauses puis encore quelques photos avant de redescendre à notre camp.

Le dinner ce soir-là a été organisé plus tôt et pendant que certains fondait de la neige et cuisinait, d’autres continuait leur travail d’ingénieur civil commencé le matin. Quelques uns avaient commencés à faire un mur pour protéger les réchauds du vent, d’autres avaient décidé de mettre plus de siège à disposition dans la « salle à manger » pendant que d’autres encore avaient creusé un banc circulaire avec un endroit pour faire un feu au milieu. Oh et j’oublie presque de mentionner que le tout était connecté par un chemin et des marches afin que nous puissions passer d’un endroit à l’autre sans efforts!? Nous étions tous si content de la belle allure de notre camp que nous avons meme discuté de le mettre en location 🙂

Maintenant cette aventure n’en serait pas tout à fait une si tout s’était passé harmonieusement non!? Donc oui malheureusement pendant que les étudiants avaient du bon temps à rendre notre camp plus confortable et plus beau, nos réchauds ont commencés à nous causer des soucis l’un après l’autre jusqu’à ce que nous n’ayions plus que deux puis un seul qui fonctionnait ce soir-là. Nous avons rapidement pris la décision de passer notre 2ème et dernière nuit dans nos abris de neige et d’emballer nos affaires et partir dès que tout le monde serait prêt le matin. C’était dommage de finir notre initiation de cette facon-là et la prochaine fois, je serais d’avis de ranger les réchauds chaque soir afin de leur donner une meilleure chance de fonctionner parfaitement plus longtemps.

En tout et pour tout, cela a été une belle expérience pour les étudiants.. nous les avons vu démontrer leur compétences en leadership/direction et tester leurs capacité à travailler en groupe. En tant que guide, c’est toujours une belle récompense de voir nos participants réussir et même trouver du plaisir en quelque chose qu’ils pensaient être impossible.. comme de survivre 3 jours et 2 nuits à l’extérieur dans le froid de notre hiver canadien. Je suis fière de vous jeune gens et j’espère que nos chemins se croiseront à nouveau!

Nathalie Drotar (-Roulin), Foundatrice et Guide de marche en montagne ACMG

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest